Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 14 janvier 2008

assumer or not assumer ?

comme je vous l’ai déjà dit je travaille dans une big entreprise. donc y’a plein de monde, plein de services, etc.
et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce n’est pas exactement un vivier de trendytude ! je ne dis pas que les gens sont mal habillés hein, mais on est loin des podiums de la fashion week...

bref, vendredi dernier quand j’ai arboré mes nouvelles sandales à plateformes chloé (shoppées en soldes chez « moda » près du bon marché), mon enthousiasme s’est estompé heure après heure…

* 10h41 : remarque timide de l’assistante (dis donc elles sont hautes tes chaussures…).
* 11h45 : gros éclat de rire du directeur des ventes, j’ai cru qu’il allait en pleurer. il m’a même suppliée de les prendre en photo avec son portable (j’ai fini par dire oui pour qu’il me foute la paix).
* 13h15 : le directeur commercial me dit qu’il m’a aperçue de loin à la cantine, et qu’il a remarqué mes chaussures. après inspection de plus près, il fait une comparaison avec abba. aïe.

heureusement, une fille du marketing international s’extasie en me croisant dans le couloir, ouf, je ne suis pas totalement incomprise.
en rentrant à la maison je fonce tout de même sur quelques exemplaires de Jalouse pour me rassurer devant une multitude de filles chaussées de plateformes et autres compensées.

bref, la question est, peut-on s’habiller dernier cri dans un milieu « hostile » à nos fashioneries, assumer coûte que coûte malgré les railleries, ou bien se fondre dans un moule un peu plus mainstream ?  
j’ai déjà la réponse, mais quand même, vendredi je n’en étais pas tout à fait convaincue ;)

Commentaires

ça, c'est une question ! ça dépend de ton moral et de la façon dont tu te sens d'attaque pour résister à certains commentaires...

Écrit par : fanette | lundi, 14 janvier 2008

assumer même dans l'adversité! tu voudras pas adopter une tenue camouflage tous les jours? et toutes ces jolies choses que tu achètes, c'est pas pour les enfermer dans un placard non?

Écrit par : la quiche | lundi, 14 janvier 2008

Oui ça vaut le coup ! C'est comme une guerre sainte !

Écrit par : Noémi | lundi, 14 janvier 2008

C'est marrant que tu parles de ça parce que justement l'autre jour sur mon blog, je me posais la question sur ce sujet et je me demandais s'il y avait une différence entre Paris et la province niveau acceptation de fashionneries...mais il semblerait que ca ne soit pas uniquement une question géographique, mais plutôt relative au contexte social...c'est vraiment con non?

Écrit par : Lilie | lundi, 14 janvier 2008

Tous les jours je dois faire un petit défilé dans les bureaux et tout le monde rigole.

J'en ai pris mon parti et je rigole aussi.

Surtout qu'on me surnomme ici Anana Wintour.

Je prends ça comme un compliment.

Si si.

Écrit par : alexiane | lundi, 14 janvier 2008

Selon moi, oui tu peux très bein t'habiller super fashion où que ce soit (sauf si vraiment tu requiers une tenue particulière bien sur!) et je sais de quoi je parle 12 dans le mieliex ingénieurs, ou techniciens... Mais ce qui compte par dessous tout, (et c'est un poncif) c'est toi si tu es à l'aise, je précise : ça implique , que tu assules totalement ta tenue, aprce qu'elle doit pêtre tellement raccord avec ta peronnalité que 1- tu te foutras des commentaires, 2- limite si on t'en fera telleemnt c'est naturel et que ça se voit.
Bref, si tu n'es pas méga à l'aise dans tes pompes dans ce cas, j'aurais tendance à te conseiller de les mettre que là omù t'es cool.

Écrit par : material girl | lundi, 14 janvier 2008

Rien que le jean large, ils ont un peu de mal dans ma boite. Pis vu que je bosse pour une marque de sportswear c'est pas facil. je suis déja classée dans la catégorie fashion victim rien qu'en mettant un slim! :)

Écrit par : Cily | lundi, 14 janvier 2008

Tu les mets la prochaine fois qu'on drink et si j'explose de rire, ça veut dire que t'as tout bon !

Écrit par : violette | lundi, 14 janvier 2008

Bon vas y on veut voir la photo maintenant ! :)

Écrit par : Fanny | lundi, 14 janvier 2008

Je me suis déjà posé la question car j'ai bossé dans un lieu où si tu te maquilles, si tu suis la mode, tu es automatiquement cataloguée de superficielle et donc d'inintéressante ! J'ai mis quelques temps de l'eau dans mon vin, pour me faire accepter puis j'ai repris mon style petit à petit mais jamais à 100 %. Aujourd'hui, je crois que j'assumerai plus... Avec l'âge vient la sagesse ;)

Écrit par : CECILE | lundi, 14 janvier 2008

loool tu m'as fait bien marrer tu sais ... Tu sais moi là ou je suis, quand je reçois des paquets (je me fais livrer au bureau :) j'ai droit à "vas y montreuhhh !" et quand je finis par montrer pour avoir la paix, je sens un "ahh..." qui veut tout dire... et là je me dis qu'en même temps, je ne mettrai pour rien au mondre le petit gilet qu'elle a ... Donc bon... et avec des Chloé aux pieds, on ne peut qu'assumer !

Écrit par : toupie | lundi, 14 janvier 2008

Assume! Et dis leur qu'ils sont ringards ;)

Moi la première fois que j'avais sortie mes low boots en cours

"Mais c'est quoi ces chaussures de Jacquouille la Fripouille?".

Alors bon...

Écrit par : Marion | lundi, 14 janvier 2008

Mouarf trop drôle !!!!
Continue à t'habiller comme tu veux !!! Sérieux, il est où ton bureau ? Je te dis bravo pour ta patience !! Moi je répondrai pas. Prêtes-leur un magasine de mode, les pauvres ... C'est pas en regardant la télévision qu'ils vont être au courant des tendances ... Résistes !! En tout cas tes histoires de look au boulot me font bien marrer.

Écrit par : rosemary | lundi, 14 janvier 2008

ça c'est une bonne question. Je me dis que tout dépend de ton poste et surtout de ce que tu peux/veux assumer.

Écrit par : Sté | lundi, 14 janvier 2008

j'aurais tendance à dire comme marion qu'a du sacré materiel dans sa penderie : si t'assumes le matin devant ton miroir, ça passe tout seul sinon c'est le festival !
bon tu nous les mooooontttres ??????
quand je pense que j'y suis pas rentrée chez moda l'autre jour :((((
en même temps y'a pas qu'au boulot tu sais rien que dans ma banlieue bourge mais ringue je détonne au square.

Écrit par : domino | lundi, 14 janvier 2008

t'inquiète, ils vont s'habituer, moi a l'hosto ils me foutent la paix maintenant... et on peut les voir en photo quand même ces pompes??,

Écrit par : pipelette | lundi, 14 janvier 2008

que je te comprens !!!! je travaille dans le domaine financier...et finances rime avec rigueur et tailleur ...
donc les robes babydoll, les compensées, etc....théoriquement ca ne colle pas avec ma fonction.
mais je les porte quand meme et quand je sais que j'ai une réunion avec les grands chefs, et bien j'ajuste un peu ma tenue. Histoire de ne pas être jugée au premier regard !

Écrit par : karine86 | lundi, 14 janvier 2008

bon, moi j'ai un uniforme pour travailler (tu sais, hein), donc, on me fait pas trop ch.. mais quand j'ai le malheur de mettre genre un bandeau ou un foulard dans les cheveux, quand je vois le nombre de moqueries que je me coltine, je ne peux qu'imaginer ce que tu dois subir, ma pauvre!
Mais te laisse pas faire, hein, assumer son sens fashion, c'est aussi assumer sa rébellion ;)

Écrit par : benetie | mardi, 15 janvier 2008

Bon est ce que tu parles de , Soph, Bruno et Paul ? qui du market, je suis curieuse.. et si ca peut te rassurer je me suis completement retrouvée et me suis vu 3 ans en arrière dans les mêmes bureaux !!!

Écrit par : Caro | mardi, 15 janvier 2008

moi c'est quand je mets du guess que tout le monde me regardede haut en bas!!

Écrit par : Angely | mercredi, 16 janvier 2008

je vis la même chose! Bah, pour les chaussures, malgré les moqueries, les sourires etc j'assume!
Pour le reste je fais dans le plus classique juste parce que ben ça m'aide aussi à me mettre dans la peau du personnage en qq sorte et en m'habillant tel que j'aime j'aurais presque l'impression de trop me dévoiler. Pour moi on est en terrain neutre...

Mais bon, on rigole, on rigole mais je ne te dis pa sle nombre de collègues qui me demande des conseils, des adresses voir de les accompagner shopper pdt la pause déjeuner!

Écrit par : rose | jeudi, 17 janvier 2008

Perso, moi j'y arrive pas... Arriver le matin et me taper des remarques du genre "boulogne c'est par la" (à cause de collants flashy) "c'est quoi ça?!" sur une robe que jadoooore! j'ai décidé d'arrêter et je mets mes pompes marc jacobs et mes mini robes le we!!

Écrit par : bubbling my gum... | jeudi, 17 janvier 2008

Bon, OK, j'arrive en retard mais quand même : moi qui habite une ville où dans ta boîte, il passeraient sûrement pour des modèles fashion à suivre, j'assume. Au boulot, peu de remarques, j'ai le sens de la réplique et il y a de quoi répliquer. Et avec les "autorisés à le faire", on se marre, parce qu'un peu d'autodérision n'a jamais fait de mal.

Écrit par : Frieda l'écuyère | samedi, 19 janvier 2008

Les commentaires sont fermés.